Le drapeau de l'Empire allemand?

Le drapeau de l'Empire allemand?

de lecture

Aujourd’hui un article sur les origines du drapeau Historique de l’Empire allemand ! Que vous soyez passionné d’Histoire ou simple amateur de drapeaux historiques et de leurs significations, vous trouverez dans cet article des informations relatives au drapeau de l’Empire du XIXième siècle de nos voisins d’Outre-Rhin. Vous trouverez par ailleurs sur notre site une large gamme de drapeaux à thématique historique de qualité. 

 

Aux origines de l’Empire

 

L'Empire allemand (ou Reich en allemand) est le régime politique fondé en Allemagne en 1871 et qui prendra fin au sortir de la 1ère guerre mondiale en 1918. C’est une monarchie parlementaire autoritaire qui organise son territoire de façon fédérale. 

Ce régime est mis en place à la suite de la dissolution de la Confédération germanique en 1866. Il est l’aboutissement de la formation d’un régime impérial dominé par le royaume de Prusse et la maison de Hohenzollern, et indépendant de l’Autriche, après la constitution de la Confédération de l’Allemagne du Nord en 1867. Ce régime parachève la solution de la petite-allemande (Kleindeutsche Lösung) qui vise à l’unité allemande. 

L’empire allemand est dirigé par le roi de Prusse Guillaume Ier, qui est fait Kaiser le 18 janvier 1871, au château de Versailles, dans la galerie des Glaces, suite à la victoire de l’Allemagne contre la France de Napoléon III lors de la guerre franco-prussienne. Cette date est choisie par Guillaume Ier en référence au couronnement de Frédéric III de Brandebourg, roi de Prusse, en 1701 

Couronnement de Guillaume Ier

 

D’un point de vue politique, économique et social, l’Allemagne impériale est basée sur le développement d’une industrie de pointe, faisant passer le pays d’un État rural à un État industrialisé et fonctionne sur le principe de la centralisation du pouvoir. Les secteurs financiers et commerciaux se développent et prennent une place importante, malgré le ralentissement provoqué par le krach de 1897. Durant cette période la place de l’artisanat et de l’agriculture baisse fortement, provoquant un exode rural, de l’urbanisation et une forte croissance démographique. La noblesse, quant à elle, garde son prestige et la mainmise sur la diplomatie, l’armée, la politique et la haute administration. 

Le chancelier impérial Otto von Bismarck mènera différentes réformes jusqu’en 1890. Avec un système d’alliances avec les États voisins dans le but de maintenir l’Empire allemand en position de force face à la France.  

En 1890, suite à la démission contrainte de Bismarck, le nouveau Kaiser Guillaume II mènera un règne plus personnel appelé fréquemment “l’ère wilhelminienne”. 

L'Empire renforcera ensuite sa domination maritime et devient une puissance rivale des autres puissances coloniales dans le partage du monde, notamment avec le Royaume-Uni. Les jeux d’alliances des différentes nations de l’Europe desservent sa stabilité et la Première Guerre mondiale éclate en 1914. Avec sa position de première puissance militaire européenne, le régime de Guillaume II sera contraint de gérer plusieurs fronts à la fois et sera vaincu en 1918.

 

 

Le drapeau impérial et sa symbolique

 

Le drapeau de la nation allemande impériale synthétise les couleurs du noir et du blanc de la Prusse (qui sont aussi les couleurs de l’Ordre Teutonique) et celles du rouge et du blanc, de la Ligue hanséatique, issues des couleurs du Saint-Empire romain germanique et du drapeau du Christ. Il est aussi le drapeau de la confédération d’Allemagne du Nord. 

La disposition horizontale noir, blanche et rouge renvoi à la politique du régime impérial “de fer et de sang” du chancelier Bismarck. 

C’est lorsque l’Empire allemand est proclamé que les drapeaux tricolores basés sur ces trois couleurs sont développés notamment sur les pavillons maritimes, les drapeaux coloniaux ou encore les bannières officielles royales et impériales. 

Le drapeau civil adopté fut celui des trois bandes tandis que le drapeau d’État comportait en plus les armoires de l’Empire avec l’aigle noir traditionnel et ses attributs rouges dans un écusson d’or et, en son centre, le tricolore noir, blanc et rouge. 

Les armoiries personnelles de la famille impériale avec le champ jaune d'or, les croix noires et l'écu médiéval au centre étaient, quant à elles, utilisées lors des grandes occasions ou des déplacements impériaux.

D’inspiration prussienne, certains drapeaux de l’Empire allemand comportent la croix de fer. On retrouve également sur le drapeau de l’empereur la croix avec, en son centre, le blason de l’Empire et sur ses extrémités la devise allemande : Gott mit uns” (“Dieu est avec nous”). Enfin, le drapeau de l’Armée voit une croix traversante noire, tirant légèrement sur la droite, s’ajouter à sa composition et comporte en son centre le cercle où se trouve l’aigle impérial, à la croix de fer dans un canton aux couleurs nationales. 

 

L'aigle impérial allemand

 

 

Si vous êtes un passionné de Vexillologie et de drapeaux historiques des différentes nations du monde à travers l’Histoire, vous trouverez sur notre site une large gamme de drapeaux à thèmes, à des prix intéressants !  


Laissez un commentaire