LE SCOUTISME ET SON HISTOIRE !

LE SCOUTISME ET SON HISTOIRE !

de lecture

Aujourd’hui nous vous proposons un article sur l’histoire et la symbolique du célèbre drapeau Scout ! 

 

L’HISTOIRE DU SCOUTISME 

 

Étymologiquement, le mot trouve ses racines dans l’anglais scout qui désigne les éclaireurs. Mais ce mot trouve lui-même racine dans l’ancien français escoute qui signifie écoute. 

Le scoutisme est un mouvement créé en 1907 à Brownsea par le Lord anglais Robert Baden-Powell, général britannique protestant à la retraite. Marqué par son adolescence et son environnement familial, Baden-Powell grandi bercé par le récit des aventures de son grand-père, l'amiral William Henry Smyth. Il pratique la voile avec ses frères, ce qui l’inspire plus tard en adoptant la répartition des responsabilités à bord, l'acquisition de compétences et la vie d'équipage au scoutisme.

Robert Baden-Powell :

Il apprend ses techniques de survie de Frederick Russell Burnham en Rhodésie du Sud, en 1896. Baden-Powell développera les prémices des idées du scoutisme lors du siège de Mafeking en Afrique du Sud au cours de la seconde guerre des Boers (1899-1902), lors de laquelle il sert en tant qu’officier de commandement. Il réussira, de cette façon, à sauver la ville de Mafeking assiégée depuis plus de 200 jours par une armée quatre fois plus nombreuse. Il se servira notamment des jeunes de la ville comme coursiers, éclaireurs et sentinelles. 

À la libération de la ville, alors qu’il est nommé major-général par la reine en personne, il mettra sur papier ses observations et techniques sous le nom de scouting (l’art des éclaireurs) dans un petit fascicule militaire nommé aids to scouting”. 

À son retour au pays, constatant l’engouement autour de son ouvrage et disposant d’une grande renommée, il décide de mettre son expérience au service de la jeunesse britannique, alors désœuvrée et livrée au tabac et à la drogue, cette fois dans une optique de paix. Il reprend alors des éléments de plusieurs associations s’occupant de la jeunesse et les synthétise pour former un mouvement de jeunesse qui développe ses propres codes et rites caractéristiques. Nous pouvons évoquer par exemple l’influence allemande ou autrichienne (via les Wandervogel ou la gymnastique), l’influence zoulou (dans les rites d’initiation) mais aussi les codes de chevalerie ou le mouvement Woodcraft, qui possédait déjà un système de badges. 

Pierre de Brownsea Island, commémorant le premier camp scout :

Plus tard il déclarera : “À la fin de ma carrière militaire je me suis mis à l'œuvre pour transformer ce qui était un art d'apprendre aux hommes à faire la guerre un art d'apprendre aux jeunes à faire la paix : le scoutisme n'a rien de commun avec les principes militaires.” 

Il organisera en 1907, âgé de 50 ans, le premier camp scout d’une durée de 15 jours avec une vingtaine de jeunes issus de différentes classes sociales. Il rédigera ensuite un ouvrage sur le scouting intitulé Scouting for boys”.

Les premières patrouilles scouts seront alors créées, encouragées par ce dernier. Commence alors le développement aux Royaume-Unis du mouvement avec les scouts marins, de l’air et d’autres unités spécialisées. Baden-Powell ne pouvant plus ensuite conseiller chaque jeune qui lui demandait de l’aide, il met en place une formation des adultes pour encadrer les jeunes : le Wood Badge Course est alors créé. 

Le mouvement se répands rapidement à travers l’empire colonial anglais. La première unité connue hors du Royaume-Uni se situera à Gibraltar en 1908, puis à Malte. Suivront le Canada, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, l’Afrique du Sud, le Chili ou encore la France, à partir de 1909. 

Le premier railly scout se tiendra à Londres en 1910 et rassemblera plus de 10 000 garçons et aussi de nombreuses filles. Cette année-là, la Belgique, l’Inde, Singapour, la Suède, la Suisse, le Danemark, la France, la Russie, la Finlande, l’Allemagne, la Norvège, le Mexique, l’Argentine, la Grèce ou encore les États-Unis disposent de Boy Scouts. 

En 2007, le scoutisme célèbre ses 100 ans. On compte alors plus de 28 millions de scouts et plus de 10 millions de guides dans le monde, répartis dans 216 pays. 

Le scoutisme dispose de ses codes vestimentaires, de ses principes, de ses insignes, badges et grades et de sa Loi. Cette dernière n’a pas de sens légal mais se veut comme une série de conseils qui sont donnés aux jeunes. Il y aussi la promesse, engagement que fait chaque scout à son entrée dans le mouvement pour marquer son adhésion. Si dans la plupart des cas elle contient un engagement fait devant Dieu, cela peut varier et se traduire par un engagement devant ses pairs. 

La tenue du scout est codifiée. Par son homogénéité, elle rappel aux scouts à travers le monde le fait d’appartenir à la même communauté. D’inspiration coloniale britannique, l'uniforme original était constitué d’une chemise kaki, d’une culotte courte et d’un chapeau à larges bords. De nos jours, les tenues se sont diversifiées en couleurs mais gardent toutes un élément renvoyant à la tenue de base : que ce soit le foulard ou la chemise. 

 

LA SYMBOLIQUE DU DRAPEAU SCOUT 

 

Le drapeau scout renvoi directement au badge de l’Organisation Mondiale du Mouvement Scout (OMMS) et se compose d’une fleur de lys entourée par un morceau de corde faisant un nœud plat, en blanc. Deux étoiles à cinq branches sont présentes sur les parties gauches et droites de la fleur, le tout sur fond mauve. 

Bien sûr, ce symbole peut varier sur les différents badges à travers le monde. La fleur de lys peut être remplacée par un trèfle ou encore une croix. Il existe aussi des variantes incorporant plusieurs de ces éléments. 

Le symbole scout fut créé par Baden-Powell et ses éléments se traduisent ainsi : 

  • La fleur-de-lys symbolise le nord. Elle servait aussi de repère sur les cartes. Les trois pointes de la fleur représentent les trois devoirs : celui envers Dieu, envers soi-même et envers les autres. 
  • Les deux étoiles symbolisent la vérité et la connaissance. Les dix branches renvoient aux dix lois de la Loi scout.  
  • La corde entourant et fermant le tout symbolise l’unité et la fraternité du mouvement et l’impossibilité de défaire cette union en tirant dessus par le nœud plat. 
  • Enfin, le mauve est la couleur du scoutisme. 

 

Si vous êtes passionné par les drapeaux à thème et leur histoire, fervent admirateur du mouvement scout ou simple collectionneur de drapeaux, vous trouverez sur notre site en ligne une large gamme de drapeaux à thèmes à des prix abordables ! 

 

 

 


Laissez un commentaire