Les origines du drapeau basque?

Les origines du drapeau basque?

de lecture

Nous allons traiter dans cet article des origines du drapeau basque. Pour en savoir plus sur le sens de ce drapeau emblématique et régional, il est important de situer en premier lieu le contexte historique et politique de sa création. 

Le drapeau basque également appelé Ikurriña est considéré comme symbole national et culturel par les basques depuis des années, mais c’est en 1979 et à l’occasion de la création du statut d’autonomie de la région par l’Espagne qu’il devient le drapeau officiel de la communauté autonome du Pays Basque (Euskadi en basque). Au Pays Basque français, même s’il n’est adopté officiellement il reste utilisé par de nombreuses institutions et son usage est courant. 

 

Le Pays Basque et son identité culturelle 

 

Nous pouvons dater l'histoire du Pays basque dès la préhistoirecomme en témoigne les vestiges et anciennes sépultures trouvés dans les grottes d’Isturitz et d’Oxocelhaya.

L'invasion musulmane du VIIIème siècle, provenant du sud, prend le territoire des Basques. Se forme alors le royaume de Pampelune, qui donnera par la suite le royaume de Navarre.

Au IXème siècle viens le temps de la Reconquista et le Pays Basque est alternativement passer sous la tutelle du royaume de Navarre et du royaume de Castille. C'est à ce moment que sont mis en place les fueros (fors). Il s'agit d'une charte accordant aux populations des privilèges et des libertés, issue d'une synthèse entre les lois romaines et wisigothes. Les députés des provinces basques y mettent par écrit les libertés et les franchises que le peuple basque veut conserver. 

À la suite de la disparition forcée du royaume de Navarre au XVIème siècle la notion ethno-culturelle “Pays basque” fini par prendre le dessus sur le concept politique de royaume. 

Avec la Révolution française, le Pays Basque se voit réorganiser administrativement et les assemblées spécifiques des trois provinces du nord de la région sont supprimées. Au sud, le pouvoir des fueros est contesté par des économistes qui y voient un frein au développement économique. Lors de la première puis seconde guerre carliste entre 1833 et 1876 des guérillas des populations basques s’opposent aux armées espagnoles. En 1876, les fors sont abolis par ordre du roi ce qui marquera la naissance du nationalisme basque. En 1895, le mouvement nationaliste basque vois le jour et réclame le retour des fors et l’autonomie des provinces basques. 

Genèse du drapeau

C'est en 1894 que les frères Arana créeront l’Ikurriña en fondant le Parti Nationaliste Basque : Euzko Alderdi Jeltzalea. Bin qu’Il fût tout d'abord conçu pour représenter la province de Biscaye, le drapeau sera par la suite adopté comme drapeau du gouvernement d’Euskadi, en 1936. 

Luis Arana décrira plus tard dans un article en détail les composants du drapeau : “Le fond de notre Drapeau est rouge, comme le fond de l'Ecu [de Biscaye], la Croix blanche du Drapeau est la Croix blanche de l'Ecu et le Jaun-Goikua [Dieu] de la Devise, la Croix verte de Saint André représente par sa couleur le Chêne de l'Ecu et les lois de la patrie.” 

Le symbolisme de l’Ikurriña

  • La croix verte de Saint André représente le “Lege zaharra” : la loi coutumière. En effet les Biscayens battirent les Castillans lors de la bataille d'Arrigorriaga pour défendre leurs fors, leur autonomie provinciale, un jour de Saint André. Le vert est aussi la couleur du chêne de Guernica, symbole des fors de Biscaye.
  • La croix blanche représente Dieu, “Jaungoikoa” en basque, qui figure aussi sur le blason de Biscaye. C’est un symbole du catholicisme. 
  • Le fond rouge quant à lui symbolise le peuple Basque. 

L'ordre des couleurs n’est pas anodin : la croix verte montre que les lois antiques, garantes de la liberté des Basques, s'imposent au peuple. La croix blanche, symbole de la foi chrétienne, surmonte l'ensemble. Le drapeau illustre ainsi la devise : “Dieu et l’antique loi” (Jaungoikoa eta Lege Zaharra en Basque). Une autre devise est : « Les Basques pour Euzkadi, et Euzkadi pour Dieu ». En plus de 100 ans, le sens de cette devise a fortement évolué : Dieu étant remplacé par un humanisme, un esprit démocrate non religieux, issu de la tradition catholique.  

Les frères Arana avaient dessiné des drapeaux pour chacuns des territoires basques. Finalement c'est celui de la Biscaye qui sera adopté rapidement par tous les basques, d'où le fait que le chêne de Guernica au départ symbole des libertés biscayennes devienne le symbole des libertés basques. 

Vous trouverez sur notre site l’ensemble des drapeaux des régions et plus particulièrement de magnifiques drapeaux du Pays Basque, en polyester de qualité, pour arborer fièrement les couleurs de cette région. 

 


Laissez un commentaire